La démesure de Dubaï

Nous y voilà enfin, le début du voyage et un premier arrêt au Moyen-Orient afin de découvrir Dubaï. Ne rester sur place que deux jours a été un choix personnel. Mais nous avions déjà présélectionné ce que nous souhaitions voir ou faire, donc ces deux jours furent suffisants pour nous, quoi qu’un petit peu fatiguants. 

Hébergement

Nous avons eu la chance de loger au JW Marriott Marquis Hôtel. L’hôtel est juste magnifique ! Un lobby plein de fleurs aux couleurs vives, de grands espaces, un personnel aux petits soins et une vue à couper le souffle sur la ville. L’établissement est composé de deux tours, pour un total de 1608 chambres et 14 restaurants, mais malgré cela on s’y sent comme à la maison. Le Marriott est selon moi très bien situé dans Dubaï, la station de métro la plus proche (Business Bay) se situant à 10 minutes à pied. Le célèbre Dubaï Mall et Burj Kalifa ne sont qu’à 12 kilomètres de là, accessibles en bus depuis l’hôtel, en métro ou en 40 minutes de marche.

Jour 1

Après 18h de voyage suite à une longue escale à Oslo, nous sommes arrivées en milieu de matinée à Dubaï. La petite douche, avant de partir à la découverte de la ville, nous a fait du bien. Munies de notre liste de « Places to go », nous revoilà dans le métro. Première surprise lorsque nous découvrons que celui-ci se compose de plusieurs « cabines » dont une exclusivement réservée « Women and Child » où sont rassemblées toutes les femmes de la rame. Tout le monde respecte cette répartition à la lettre, sous peine d’amende. Agréablement surprise par la propreté des rames et de toutes les stations visitées, je recommande fortement le métro de Dubaï d’un point de vue logistique. Ce petit aparté sur le métro est fini, nous en revenons donc à notre visite. Notre premier stop fut Marina Walk, une voie pédestre longeant la mer, qui elle-même traverse la ville, cette petite balade est très agréable et permet d’être au milieu de nombreux gratte-ciels tout en étant au bord de l’eau. Nous avons ensuite voulu nous rendre sur la célèbre île Palm Jumeriah. À pied. Quelle erreur. Nous avions sous-estimé la superficie de la ville et la distance à parcourir à pied. C’est ici qu’apparaît le premier reproche que nous pouvons faire à Dubaï. Les points d’intérêts sont tellement éloignés les uns des autres qu’il est pratiquement impossible de les relier à pied.. et les transports en commun ne les desservent pas tous non plus. Suite à ce constat, et à notre grand désarroi, nous avons décidé de prendre un taxi pour nous rendre au « Miracle Garden ». Et nous avons bien fait, car celui-ci est un peu excentré de la ville et en pleine zone de travaux. La visite est payante, 50 AED (environ 12,5€). Mais c’est un lieu qui mérite le détour, des fleurs à en perdre la vue, d’immenses sculptures de végétaux et à la tombée de la nuit de très belles couleurs font leur apparition. 

De retour à l’hôtel, un bain pour Clem et une micro sieste pour moi s’imposent avant de repartir. Ayant fait le choix de ne pas aller au sommet du Burj, nous avons tout de même souhaité assister à son célèbre spectacle de lumière. Le show a lieu toutes les demi-heures de 21h à minuit. Et il faut reconnaître que cela vaut vraiment le coup d’œil, le Burj Kalifa en lui-même est déjà très impressionnant. Il est d’autant plus beau lorsqu’il est illuminé et nous raconte une histoire. Les jets des fontaines sont coordonnés à la perfection, en adéquation parfaite avec la musique. Ce show s’inscrit alors dans l’esprit de Dubaï et vous en mettra plein la vue.

Jour 2

Après une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner copieux à l’hôtel, nous reprenons le métro pour aller visiter le quartier historique de la ville « Al Fahidi Historical Neighbourhood ». Je dois avouer que cette visite est l’une de mes préférées, car c’est un quartier authentique, et apaisant. De plus, nous avons eu la chance de nous y rendre lors du « Sikka Art Fair », un festival d’art prônant la tolérance et l’ouverture sur le monde. Du fait de ce festival, chaque rue nous offre une œuvre différente, pleine de couleurs et de valeurs. Au cœur du quartier, nous découvrons la mosquée. Très impressionnante vue de l’extérieur, malheureusement nous ne pouvons pas y entrer, mais en profiter de l’extérieur suffit amplement pour garder un dernier très bon souvenir de Dubaï car notre prochaine destination nous attend déjà.


Travel Tips

– bien vérifier les distances entre chaque lieu où vous souhaitez aller, cela vous évitera de marcher en vain pendant plus de 30 minutes.
– se renseigner sur les prix proposés par « City Sightseeing Dubai », ils peuvent s’avérer être plus intéressants que le fait de prendre plusieurs taxis, car les bus permettent de monter et descendre dans la plupart des lieux à voir.


Alors ne t’en fais pas Dubaï, la visite fût brève, mais je reviendrai te voir… quand j’aurai fait fortune !

M.

4 commentaires sur “La démesure de Dubaï

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :