De Colombo à Udawalawe

Lorsque j’ai commencé à écrire cet article, cela faisait déjà plus d’une semaine que nous étions au Sri Lanka. En 7 jours, nous avons parcouru quelques petits 345 kilomètres à travers le pays, en train et en bus. Let’s the real adventure begin !

Hébergement

Comme vous vous en doutez, voyageant en backpack nous essayons un maximum de dormir à l’économie. Pour cela, nous privilégions bien évidemment les « hostels » et les « guest houses ». Parmi tous les hébergements que nous avons pu découvrir, l’un d’entre eux se démarque de par son cadre et la qualité des services proposés. Oynise Beach Cabin. Cet établissement, situé à 6km de la gare de Galle, est très facilement accessible en bus et vous offrira un dépaysement total puisqu’il est composé de 5 cabanes à 20 mètres de la plage. Le prix de la nuit est de 6€ sans le petit déjeuner. Les propriétaires des lieux sont adorables, et même s’ils ne parlent pas très bien anglais sont toujours prêts à parler avec vous et essayer de vous comprendre. Petit déjeuner et dîner sont proposés et cuisinés sur place pour des prix très abordables et sont un vrai régal. Seul petite tâche d’ombre, le wifi qui fonctionne au gré de son envie.

Colombo

Capitale du Sri Lanka. La ville en elle-même est intéressante et présente un certain attrait, mais du fait de sa superficie et du nombre d’habitants qui s’y trouvent cela perd un peu de charme. Ajoutés à cela la pollution et le trafic très dense en centre-ville, nous avons préféré n’y rester qu’une nuit. Cependant, en 24 heures nous avons tout de même pu profiter de ce que la ville a à offrir. Nous sommes allées visiter le « Gangaramaya Temple » dont l’entrée coûte 300 Roupies, mais vous permet d’accéder au « Seema Makala Temple ». Si le premier temple est assez particulier, car il se compose de centaines de représentations de Buddha éparpillées un peu de partout nous laissant une impression de désordre ; le second vaut vraiment le détour, plus spirituel peut être, il se situe sur un lac et offre une très belle vue sur la ville lors du coucher de soleil. Pour quitter la ville, de nombreuses options s’offrent à vous : prendre un tuktuk, un taxi, un bus ou bien le train. Nous avons opté pour cette dernière option pour la vue qu’offre ce trajet longeant la côte. Nous voyageons alors jusqu’à Galle, notre prochaine destination, pour la modique somme de 220 Roupies (1,10€). 

Galle

Ville fortifiée située au Sud du pays. Marquée par l’influence coloniale des Portugais, des Hollandais puis des Britanniques, Galle est une ville où il fait bon vivre. Les ruelles à l’intérieur du fort sont pleines de surprises. Laissez vous porter par les cafés, les façades coloniales, et les magasins de souvenirs jusqu’au célèbre phare de Galle. Les autres points d’intérêts de la ville sont plutôt à l’extérieur de celle-ci. Nombreux seront les chauffeurs de tuktuk à vous proposer de vous y emmener pour un « cheap price », appuyés par le Centre d’informations et du Tourisme, ils vous proposent une course à 80 Roupies par kilomètre parcouru. Ce prix semble à priori très intéressant, mais avant même de vous en rendre compte vous avez parcouru 45 kilomètres et votre petite virée vous coûte presque 3 800 Roupies. De plus, les lieux visités vous sont vantés comme étant gratuits, mais une fois sur place, des dons ou des tips importants vous sont demandés. C’est dommage, car il y a de très belles choses à voir, et à découvrir. Notamment le « Spice Garden ». Un guide vous fait découvrir une multitude de spécificités sur ce que la flore du Sri Lanka a à offrir. Petit conseil, si celui-ci vous propose de tester une crème, je vous conseille de gentiment refuser son offre. Certaines en ont fait l’expérience et en sont ressorties allégées de leurs poils d’avant-bras. De très belles plages se trouvent également à proximité de la ville, comme celle d’Unawatuna Bay, vous pourriez même avoir la chance de tomber sur les pêcheurs sur des échasses, connus pour leur agilité. La conclusion étant, si vous vous rendez à Galle une grosse demi-journée est suffisante pour visiter la ville, vous laissant ainsi le reste de votre séjour pour vous prélasser sur la plage et vivre la dolce vita sri lankaise.

Tangalle

Ville côtière située au Sud-Est du pays. Selon moi, la ville ne présente pas grand intérêt, si ce n’est le mémorial de la Navy et quelques plages. Nous nous sommes alors servies de Tangalle comme d’une étape entre Galle et Udawalawe. Y rester plus longtemps ne nous a pas semblé nécessaire. 

Udawalawe

Réserve naturelle de 30 000 hectares située dans le Sud du pays. Udawalawe est principalement connue pour sa population d’éléphants, composée de 400 spécimens dont 250 sont considérés comme des résidents permanents. J’étais un peu réticente à l’idée de faire un safari dans la réserve, par peur que ça ne soit trop « l’usine ». Mais lorsque les propriétaires de la Guest house « Sooriya Arana Family Bungalow », où nous sommes restées 2 nuits, nous ont proposés de tout arranger pour le lendemain, nous avons accepté. Avant de s’engager, nous avons d’abord pris le temps de se renseigner sur les autres activités possibles aux alentours et notamment vérifier si la réserve était accessible à pied, ce qui n’est pas le cas. Nous voilà donc parties avant le lever du jour pour un safari d’une durée de 5h pour un total de 5 250 Roupies par personne (soit 25€, entrée du parc inclue). Première angoisse quand nous arrivons à l’entrée du parc à 5h35, et que nous y retrouvons une cinquantaine de jeep, voilà ce dont j’avais peur… Mais une fois entrées dans le parc, celui-ci est tellement grand que nous ne nous rendons pas compte qu’autant de voitures s’y trouvent. Cependant, j’ai été agréablement surprise par le nombre d’animaux présents dans la réserve. C’est vrai que nous avons vu moins d’éléphants que ce que nous imaginions, mais c’est le risque à prendre quand vous privilégiez les réserves aux zoos. À côté de cela, nous avons pu voir une multitude d’oiseaux (183 espèces y sont recensées), des buffles, des iguanes, des alligators et bien d’autres encore. Je ne m’étais pas imaginée que la flore sri lankaise était si riche. Quelle surprise. Mes réticences se sont alors envolées et je suis rentrée ravie de cette activité, que je vous recommande. 


Travel Tips

demander votre route aux gens autour de vous, si vous cherchez un bus vous pouvez même demander aux chauffeurs de tuktuk. Tout le monde sera ravi de pouvoir vous aider et certains vous accompagnerons même pour s’assurer que vous allez dans la bonne direction.
– donner votre destination aux « ramasseurs » dans le bus, afin qu’ils vous fassent signe de descendre lorsque vous êtes arrivé(e)s.
– pour rejoindre Udawalawe au départ de Tangalle, un seul bus par jour donc je vous conseille de prendre le bus jusqu’à Embilipitiya puis un second bus pour Udawalawe qui ne sera plus qu’à 18 kilomètres.
– si vous faites un safari, vérifier que le prix de l’entrée à la réserve est inclus dans le prix total de votre safari.


Cette première semaine fût riche en surprise, et je suis impatiente de découvrir ce que le Sri Lanka a encore à nous offrir.

M.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :